Permanences de l’urbanisme antique à Bourges au Moyen Age et à l’époque moderne

Date de l'événement : 
Jeudi 23 octobre 2008 - 17:00
Auteur : 
Christine Felicelli
Thèmes Jeudis du patrimoine : 

Découvrir la ville de Bourges c’est, on le sait, suivre un parcours patrimonial conduisant de l’Hôtel Jacques Cœur à l’Hôtel Lallemant en passant par la cathédrale Saint-Etienne.
Ce que l’on sait moins, c’est que ces trois édifices sont les ultimes témoins d’une succession bâtie qui comptait, au milieu du XVIIIe siècle, pas moins de treize édifices privés, publics et religieux de très grande importance.
Ce que l’on sait moins encore, c’est que cette séquence architecturale d’exception fut érigée – à partir de 1281 – sur l’enceinte déclassée, mais non détruite, du Bas-Empire.
Pourquoi Philippe Auguste a-t-il imposé la conservation de ce circuit fortifié antique devenu inutile ?
De quel poids ont pesé les investissements symboliques dans l’appropriation de cette muraille déclassée ?
Il nous faudra répondre à ces questions pour éclairer ce phénomène, pour le moins exceptionnel, de convergence architecturale prioritairement dirigé vers une enceinte urbaine.

Image d'illustration de l'événement