Accueil > Pourquoi ce site ?

Pourquoi ce site ?

Partir en Auvergne sur les traces du géologue Philippe Glangeaud. Feuilleter ses carnets de terrain, identifier les lieux de ses découvertes, décrypter les roches volcaniques. Telles sont les motivations de ce site.

Nommé professeur de géologie et de minéralogie à la faculté des sciences de Clermont-Ferrand en 1898, Philippe Glangeaud témoigne, dans son œuvre, d'une manière résolument moderne de faire de la géologie.

D'une valeur scientifique exemplaire, ses carnets de terrain attestent autant de ses préoccupations de géologue que de sa sensibilité de voyageur. Certains croquis, à l'aquarelle ou à l'encre de Chine, constituent autant d'invitations au voyage.

En 1986, le famille du professeur a gracieusement offert à la Bibliothèque Clermont Université, au Laboratoire Magmas et Volcans, et au Muséum Henri-Lecoq l'ensemble des ouvrages, cartes, carnets et témoignages du géologue.

Aujourd'hui, c'est au tour de ces institutions de rendre hommage à l'illustre professeur de l'Université de Clermont en proposant aux géologues, mais aussi aux Auvergnats et aux curieux, cette incursion en Auvergne, au début du vingtième siècle.

Dans la lignée du projet d’inscription de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO lancé à l’initiative du Conseil Général du Puy-de-Dôme, le site met d’abord en évidence les carnets de terrain du géologue relatifs à la Chaîne des Puys.

Les autres carnets de Philippe Glangeaud couvrant l’ensemble du paysage géologique auvergnat seront progressivement mis en ligne. Des expositions virtuelles, réalisées en collaboration avec les spécialistes du Laboratoire Magmas et Volcans, donneront à voir et à comprendre l’héritage de Glangeaud aujourd’hui.

Remerciements

La BCU tient à remercier la famille Glangeaud-Freudenthal ainsi que la mairie de Saint-Dizier-Leyrenne (Creuse) pour leur concours au projet.

La BCU remercie aussi les étudiants de géologie qui ont contribué au dépouillement et à l'indexation des carnets de terrain de Philippe Glangeaud.

La BCU salue également l’initiative des Archives départementales du Cantal, qui ont réalisé un site Internet sur Marcellin Boule, l'un des collaborateurs scientifiques majeurs de Philippe Glangeaud : Marcelin Boule (1861-1942). De Montsalvy aux hommes fossiles.

Ce site a été réalisé avec le logiciel Omeka, un projet du centre Roy Rosenzweig pour l'Histoire et les Nouveaux Médias (CHNM)