Cycle de conférences autour de l'expo LSST

Date de l'événement : 
Jeudi 17 novembre 2016 - 13:00
Jusqu'au : 
Jeudi 15 décembre 2016 - 14:00
Lieu : 
Bibliothèque des Cézeaux
Type : 

La bibliothèque des Cézeaux accueille un cycle de conférences autour de l'exposition LSST,
5 conférences du jeudi 17 novembre au jeudi 15 décembre 2016 - de 13h à 14h en Mezzanine Culture Générale

 

Jeudi 17 novembre
Les supernovas dans l'univers : fuite et agitation
par Alexandre Ciulli,

Les Supernovas de type Ia (SN Ia), résultant de l’explosion thermonucléaire d’une étoile, font partie des phénomènes les plus violents de l’Univers. On les voit donc de très loin, et elles ont permis de découvrir que notre Univers est en expansion accélérée, et ainsi de mettre en lumière la présence d’une forme d'énergie appelée «Énergie Noire » dominant notre Univers.
L'étude de cette expansion accélérée est perturbée par la vitesse individuelle des galaxies hôtes des SN Ia, qui se superpose à la vitesse d'ensemble. Tout se passe comme si les galaxies, en plus de se fuir, s'agitaient. Nous avons donc corrigé cette agitation pour les supernovas se trouvant dans des amas de amas de galaxies.
Le futur télescope LSST, actuellement en construction au Chili, qui sera opérationnel en 2020, enrichira considérablement les données de SN Ia, et permettra ainsi d’affiner la modélisation de notre Univers et nous donner plus d’informations sur la nature de cette énergie noire.

 

 

Jeudi 24 novembre
O céu em movimento: uma breve história da curiosidade
(conférence en portugais)
par Emille Ishida,

A Astronomia foi provavelmente responsável por acender as primeiras fagulhas da curiosidade humana. Em particular, a existência de objetos transientes (aqueles que aparecem e desaparecem rapidamente do céu) tem nos deixado perpelexos desde o início dos tempos. Nesta conversa informal, seremos guiados através da história da observação desses transientes. Dos primeiros relatos de observação de cometas até as questões científicas que ainda hoje intrigam os astrônomos. Mostraremos também como esse paradigma pode mudar completamente com o Large Synoptic Survey Telescope (LSST) - um projeto de colaboração internacional que faz parte da nova geração de grandes telescópios e está sendo desenvolvido com participação da Université Blaise Pascal.

Ce fut probablement l'astronomie qui produisit les premières étincelles de la curiosité humaine. En particulier, l'existence des objet transitoires ( qui apparaisent et disparaissent rapidement dans le ciel) nous a laissé perplexes depuis le début des temps. Dans cette présentation informelle, nous serons guidés à travers l'histoire de l'observation de ces objets transitoires. Des premières mentions de l'observation de comètes jusqu'aux questions scientifiques qui intriguent encore les astronomes de nos jours. Nous allons aussi montrer comment ce paradigme peut changer complètement avec le Large Synoptic Survey Telescope (LSST) - un projet de collaboration internationale qui fait partie de la nouvelle génération de grands télescopes et qui est en train de d'être développé avec la participation de l'Université Blaise Pascal.

 

Jeudi 1er décembre,
Supernovæ : la mort féerique des étoiles
par Maria Pruzhinskaya,

Dans les anciennes chroniques, on rapporte l'apparition d’étoiles extrêmement brillantes dans le ciel. Leur luminosité augmentait très rapidement, puis décroissait lentement pendant plusieurs mois, jusqu’à ce qu'elles deviennent invisibles. Certaines d'entre elles pouvaient même être aperçues en plein jour. Il s'agit des supernovæ – un des phénomènes les plus puissants et les plus beaux de la nature. Ces supernovæ résultent de l'agonie des étoiles massives, avant leur mort. Quand le carburant s’épuise au sein de l’étoile, la pression de la lumière et celle du gaz ne sont plus en mesure d’empêcher un effondrement et l’étoile explose, en laissant un objet compact, étoile à neutrons ou trou noir. Mais il y a un autre mécanisme de création des supernovæ qui est lie à l'explosion de naines blanches dont la masse a dépassé la limite de stabilité. Cette explosion produit une luminosité du même ordre que la luminosité de toute une galaxie !
Ce sont les supernovæ qui sont responsables de l'enrichissement du milieu interstellaire en éléments lourds, de l'existence des rayons cosmiques de haute énergie, et elles jouent un rôle important dans l’évolution des galaxies et dans la cosmologie.
En dépit du fait qu'a l'heure actuelle on a découvert plus de 10 000 supernovæ, il reste beaucoup de questions sur leur origine et leur physique, et l'apparition d'une nouvelle génération de télescopes pourra nous aider a résoudre ces énigmes.


Jeudi 8 décembre
Philippe Gris Supernovae et énergie noire

Les supernovae (de type Ia) résultent de l’explosion violente d’une étoile en fin d’évolution. Très lumineuses (environ 10000 fois la luminosité du Soleil) donc visibles de très loin (jusqu’à des dizaines de milliards d’années-lumière), ces supernovae présentent des luminosités propres suffisamment voisines pour qu'on puisse les utiliser comme chandelles standard. Elle représentent ainsi d’excellents indicateurs de distance.
Le Large Synoptique Survey Telescope (LSST) est un télescope en phase de construction au Chili, à 2700 m d’altitude. Par son grand champ de vue de 9.6 deg2 et sa caméra de 3.2 milliards de pixels, il permettra de détecter et d’identifier des dizaines de milliers de supernovae de type Ia et ainsi de fournir des précisions sur l’énergie noire, facteur clé de l’expansion de l’Univers.


Jeudi 15 décembre,
L'Univers alchimiste

par Louis-Pierre Says,

Sur notre Terre comme dans le reste de l'univers, on dénombre 90 espèces d'atomes qui constituent la matière ordinaire. Parmi eux, tout le monde connait l'oxygène, le calcium, le fer, l'or..., mais peut-être moins le niobium ou le praséodyme, qui jouent pourtant un grand rôle dans notre vie quotidienne. Tous ces atomes ont été fabriqués dans des conditions souvent extrêmes (des milliards de degrés), et parfois lors de processus cataclysmiques (explosions d'étoiles). Nous découvrirons les procédés qui ont permis de forger ces atomes tout au long de l'histoire de l'Univers.

Image d'illustration de l'événement
Image d'illustration d'un événement